Le Blogue économique

Cliquez ici pour mon plus récent Blogue économique

Plus d'info

Le dossier vin

Le Plan cavistes, mes propositions et analyses sur la distribution des vins et alcools au Québec

Plus d'info

GROUPÉ - Le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud

Toutes les infos sur GROUPÉ - Le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud

Plus d'info

Le Blogue Économique

Vente de la microbrasserie Le trou du diable à une division de Molson Coors, ICI Radio-Canada.ca

Entrevue avec Frédéric Laurin, professeur en économie à l’UQTR au sujet de la vente de la microbrasserie Le trou du diable à une division de Molson Coors Radio-Canada Mauricie Centre-du-Québec, jeudi 9 novembre 2017 La compagnie de bières de spécialités Six Pints, une division du géant Molson Coors Canada, achète la microbrasserie de Shawinigan Le trou du diable. https://ici.radio-canada.ca/info/videos/media-7809871/entrevue-avec-frederic-laurin-professeur-en-economie-a-luqtr-au-sujet-de-la-vente-de-la-microbrasserie-le-trou-du-diable-a-une-division-de-molson-coors https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1066422/bieres-vente-transaction-multinationale-molson-reactions-facebook-association  

Bonne ou mauvaise idée: la privatisation de la SAQ ?

https://www.facebook.com/events/193389081366075/ Le gouvernement du Québec devrait-il mettre fin au monopole de la Société des alcools du Québec (SAQ) et la privatiser? Mardi 10 juillet à 19:00 – 22:00 Microbrasserie Le Temps d’une Pinte À l’aube du déclenchement de la campagne électorale, se tiendra une soirée de débat pour approfondir cette question qui refait surface périodiquement dans l’espace public. Ils seront trois à partager leur point de vue avec Lauréanne Daneau à l’animation : – Frédéric Laurin, économiste et professeur à l’UQTR – Université du Québec à Trois-Rivières – Alex Dorval, co-fondateur et responsable des communications de la Microbrasserie Le Temps d’une Pinte – Jonathan Couturier, maître goûteur pour Distillerie Mariana La soirée est ouverte à tous. Le public sera invité à commenter et poser des questions aux invités.

Diversité, cohabitation sociale et développement économique

Ce Blogue économique est publié conjointement dans le journal de rue La Galère et sur ce site, dans le cadre d’une nouvelle collaboration. Quand on m’a demandé d’écrire un billet sur l’économie et la cohabitation sociale, je me suis dit sur le coup que la science économique avait peu à dire sur ce sujet pourtant important et intéressant. La rédaction du journal a précisé qu’elle souhaitait parler « du mieux vivre ensemble dans le respect des différences et des richesses de chacun ». Différence? Richesses? Diversité! Alors là, j’ai allumé; la diversité est une notion de la plus grande importance en développement régional (ma spécialisation), et à partir de là, une série de concepts économiques liés à cette notion ont émergé dans mon esprit. J’avais donc une chronique! Par souci de concision, je retiens trois concepts économiques importants liés à la diversité : 1. L’innovation et la richesse des milieux; 2. La cohabitation sociale et la qualité de vie; 3. L’immigration et l’entrepreneuriat. 1.       Innovation On sait que l’innovation est l’un des moteurs du développement économique.  Une PME, pour survivre, doit nécessairement se distinguer de ses concurrents. C’est par l’innovation qu’elle pourra trouver son élément de différenciation. Il faut voir l’innovation au sens large : créer un nouveau produit/service, ajouter de nouvelles caractéristiques originales à un produit/service déjà existant, concevoir un nouveau design, inventer une méthode de marketing novatrice, développer des technologies de production plus efficaces afin de réduire les coûts (et donc le prix), etc. C’est par cela qu’une PME génère une valeur ajoutée par rapport à la concurrence. À la base de l’innovation, il y a l’émergence de nouvelles connaissances et d’idées. L’innovation, c’est toujours une combinaison de savoir et d’idées déjà existants.  Pour inventer un nouveau médicament, il fallait l’invention du microscope. Pour inventer le microscope, il fallait l’invention du verre, et pour inventer le verre, il fallait savoir faire du feu! De même, on peut avoir une nouvelle idée de design en visitant un musée. On peut penser à une nouvelle fonctionnalité pour un produit en observant les caractéristiques d’un tout autre produit. Par exemple, un iphone est à la base la combinaison entre un téléphone et un lecteur MP3. Quel est le lien avec la diversité? Et bien voici : l’innovation provient d’un processus « tourbillonnaire ». Les idées se combinent les unes aux autres pour créer de nouvelles idées dans un tourbillon créatif. Or, qui diffuse les idées? Les gens! Plus il y a d’échanges et de rencontres entre des gens ayant des idées différentes, plus le milieu sera fertile à la création d’idées et d’innovation. C’est comme des blocs Légo : plus on a de pièces différentes, plus on peut être créatif. Dans un milieu homogène, dans lequel tout le monde se ressemble, avec les mêmes idées, il y a moins de créativité. L’innovation se nourrit donc de la diversité! Il faut une confrontation enrichissante entre des gens qui proviennent d’horizons divers ayant des expériences et des façons de penser différentes, et cela génère de l’innovation. Ce n’est pas sans raison que les services créatifs (jeux vidéo, design, publicité, graphisme, technologies de l’information, culture, etc.) tendent à se localiser dans des milieux très diversifiés. C’est là qu’ils trouvent le bouillon créatif nécessaire à leur développement. 2.       L’urbanisme Le concept de cohabitation sociale est central en urbanisme. Pensez à un quartier ou à une rue, qu’importe la ville, que vous trouvez intéressant à fréquenter. C’est toujours un lieu de diversité. Un quartier homogène où tout est identique, c’est profondément ennuyant. L’esprit humain affiche une nette préférence pour ce qui est diversifié, que ce soit pour la consommation (un large choix de produits différents) que pour la contemplation (plusieurs œuvres différentes dans un musée, une panoplie de paysages pour les lieux de vacances, des bâtiments architecturaux différents dans une ville, etc.). Par conséquent, la diversité est un élément de qualité de vie dans un quartier. À l’Institut de recherche sur les PME de l’UQTR, nous avons récemment réalisé une étude sur les facteurs d’attraction des étudiants universitaires de Montréal et de Québec qui nous dit que la diversité du milieu de vie est importante pour eux. Le Québec et la Mauricie, en particulier, connaissent des pénuries importantes de main-d’œuvre et la population vieillit. Les PME ont besoin de personnel pour se développer. Or, il se trouve que la qualité de vie est l’un des critères importants pour attirer et garder des jeunes travailleurs dans une région. Un urbanisme de qualité basé sur la beauté et la diversité du milieu est donc une composante cruciale de cette qualité de vie, surtout pour des régions qui veulent se montrer attirantes. 3.       L’immigration et l’entrepreneuriat À l’Institut de recherche sur les PME, nous travaillons aussi à comprendre les déterminants de l’entrepreneuriat dans les régions du Québec. Qu’est-ce qui fait qu’une région crée plus d’entreprises qu’une autre? Nous avons obtenu un résultat étonnant : plus il y a d’immigrants dans une région, plus son taux de création d’entreprise est fort. Voilà donc une autre facette de la cohabitation sociale qui entre en jeu : l’immigration. Au départ, nous croyions que c’était l’effet de la région métropolitaine de Montréal, caractérisée à la fois par une forte immigration et un entrepreneuriat très élevé. Mais même en retirant Montréal de l’analyse statistique, on obtient le même résultat : l’immigration est un facteur d’entrepreneuriat. Pourquoi? Nous n’en sommes pas sûrs. Mais nous avons quelques pistes de réflexion. Tout d’abord, l’action d’immigrer est en soi un acte entrepreneurial. Tout quitter (famille et amis, travail, résidence) pour aller tenter sa chance dans un autre pays est une décision très risquée qui implique de nombreuses démarches et beaucoup d’efforts. Ce sont là des caractéristiques que les entrepreneurs partagent : prise de risque, travail, débrouillardise, gestion de l’incertitude, etc. Les immigrants auraient donc à la base des prédispositions personnelles favorables pour devenir entrepreneur. Autre piste de réflexion. Nous avons expliqué que l’innovation se nourrissait de diversité. Pour créer une entreprise, il faut se distinguer, donc innover. Or, les immigrants apportent avec eux de nouvelles idées et d’autres façons de penser qui peuvent mener à des créations d’entreprise dans le nouveau pays, ou encore inspirer des entrepreneurs locaux. Le développement économique En conclusion, innovation, attraction de la main-d’œuvre, entrepreneuriat : voilà trois composantes du développement économique d’une région. C’est ainsi que la cohabitation sociale et la diversité contribuent à l’économie d’un milieu.  

La formidable poussée du vin québécois – La Presse+

La formidable poussée du vin québécois La Presse+, 13 août 2018 La formidable poussée du vin québécois – La Presse+ La production de nectar a crû de 75 % en trois ans et va quintupler d’ici dix ans. Le consommateur répond présent. Les vignerons plantent de la vigne comme jamais en vue de le satisfaire.UN DOSSIER D’AND Source: plus.lapresse.ca/screens/aa66798c-1770-418a-9eea-057ecc6db598__7C___0.html?utm_medium=Twitter

N’importons pas la guerre culturelle voiture-cycliste en Mauricie!, Le Nouvelliste

N’importons pas la guerre culturelle voiture-cycliste en Mauricie! Le Nouvelliste, Article d’opinion, 9 août 2018 L’auteur, Frédéric Laurin, est professeur d’économie à l’École de gestion de l’UQTR et chercheur à l’Institut de recherche sur les PME. Vendredi dernier, vers 20 h, un automobiliste me harangue à travers la fenêtre de sa portière en me faisant des gestes obscènes alors que je roule légalement en plein centre d’une piste cyclable sur le boulevard des Chenaux à Trois-Rivières. La semaine passée, c’est une passagère qui lâche un cri pour me faire sursauter alors que la voiture me double. Il y a deux semaines, c’est un autre cycliste que je vois se faire rudement klaxonner et engueuler, alors qu’il roule sur le côté de la rue Notre-Dame Ouest, dans un secteur tranquille proche du restaurant Le Grec. Et récemment, c’est une camionnette qui vient délibérément me frôler sur la rue Notre-Dame, malgré ses deux larges voies désertes à cette heure-là, en voyant ses occupants s’éloigner en riant. Dans tous ces cas, le vélo respectait le code de la route. https://www.lenouvelliste.ca/opinions/carrefour-des-lecteurs/nimportons-pas-la-guerre-culturelle-voiture-cycliste-en-mauricie-095f5f7d4a44fecf4f8b186379c8ad92

Frédéric Laurin interpelle les automobilistes, Le Nouvelliste

Frédéric Laurin interpelle les automobilistes Laurence Chartrand, Le Nouvelliste, 6 août 2018 Frédéric Laurin interpelle les automobilistes TROIS-RIVIÈRES — Le professeur en économie à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Frédéric Laurin, a interpellé les automobilistes sur les réseaux sociaux après avoir vécu et été témoin de comportements dangereux alors qu’il était à vélo. Source: www.lenouvelliste.ca/actualites/frederic-laurin-interpelle-les-automobilistes-b2a1eca60939ae500150b4a2c9fe06b3

Projets en cours

L’attraction de la main-d’oeuvre, marketing territorial et développement régional

Pénuries de main-d’oeuvre et marketing territorial: les facteurs d’attraction de la Mauricie

Pour lire le rapport complet

Les facteurs d’attraction de la main-d’œuvre en Mauricie

Factreurs d'attraction de la Mauricie

Pour visionner la présentation Powerpoint

Facteurs attraction en Mauricie (8 avril 2019)

Facteurs attraction en Mauricie (8 avril 2019)

 

Ma présentation à la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-NeigetteMa présentation à St Pascal (Comité emploi local de la MRC du Kamouraska)
Le orgware, le développement régional et l'attraction de la main-d'oeuvre (Rimouski)Le orgware, le développement régional et l'attraction de la main-d'oeuvre (Saint-Pascal)

Cliquez sur l'image pour obtenir la présentation.

Le développement économique régional au Québec : une réflexion sur le «orgware»

 

https://forumqc.quebec/textes/le-developpement-economique-regional-au-quebec-une-reflexion-sur-le-orgware

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

Ma présentation au colloque Les Arts et la Ville sur l'impact des arts et de la culture sur le développement socio-économique des régions.

Présentation Powerpoint, cliquez ici: Culture et développement économique (Juin 2017).

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

Fréquentation des arts et culture des étudiants de l'UQTR en MauricieLes professeurs de l’UQTR Frédéric Laurin (finance et économie) et Jason Luckerhoff (Lettres et communication sociale) mènent une enquête sur les habitudes de fréquentation des arts et de la culture des étudiants de l’UQTR en Mauricie.

Source: blogue.uqtr.ca/2018/03/15/etudiants-de-luqtr-contribuez-au-developpement-des-arts-et-de-la-culture-en-mauricie/

 

Distribution des vins et des alcools au Québec

Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec
Une Libéralisation partielle du marché: Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec

Présentation Powerpoint, cliquez ici: Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec.

Page Couverture Réduite Image

Notre étude sur le monopole de la distribution des vins et des alcools au Québec, avec le chroniqueur de vin Yves Mailloux et l'économiste Paul Daniel Muller, cliquez ici: Monopole inc.

Quand le prix du pétrole a le rhume, le dollar canadien tousse!

Loonie

Quand le prix du pétrole a le rhume, le dollar canadien tousse! La présentation Powerpoint de ma conférence à la Semaine des sciences humaines du Cégep de Drummondville, cliquez ici: Prix du pétrole et dollar canadien.

GROUPÉ

GROUPÉ, le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud, est un large regroupement d'entreprises (plus de 80 leaders d'affaires à ce jour) afin de contribuer à la diversification et au développement économique.

Pour se faire, GROUPÉ favorise la mobilisation des entrepreneurs afin qu’ils développent des projets d’affaires répondant à des problématiques ou à des opportunités communes.

www.groupe-pe.org

Mes vidéos

Ouvrir le marché des vins et alcools du Québec: retombées économiques.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=IOUAKnM7-tE[/embedyt]

Devine qui vient souper? Les vins du Québec débarquent chez vous!

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=Z6alTpQEaX4[/embedyt]