Une nouvelle étude prône la fin du monopole de la SAQ JdQ

Une nouvelle étude prône la fin du monopole de la SAQ, Le Journal de Québec

Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0Share on Facebook0Share on Google+0Email this to someonePartagez

Une nouvelle étude prône la fin du monopole de la SAQ

Le monopole de la Société des alcools du Québec (SAQ) servirait très mal les Québécois selon une nouvelle étude de trois spécialistes indépendants qui réclament de meilleurs prix, davantage de choix et plus d’efficacité.

Dans un document étoffé de 44 pages obtenu par le Journal, le professeur en économie de l’UQAR, Frédéric Laurin, le chroniqueur en vin Yves Mailloux et l’économiste Paul Daniel Müller soutiennent que la SAQ souffre d’un manque de concurrence.

«Le système monopolistique actuel ne sert en réalité que les intérêts d’un petit nombre de parties prenantes», indique l’économiste Paul Daniel Müller.

Selon les auteurs, la démonopolisation de la SAQ permettrait notamment au gouvernement de réaliser des économies sur le coût des produits achetés et sur le coût de la distribution.

Posted in Nouvelles, Vinmédias.