Le Blogue économique

Cliquez ici pour mon plus récent Blogue économique

Plus d'info

Le dossier vin

Le Plan cavistes, mes propositions et analyses sur la distribution des vins et alcools au Québec

Plus d'info

GROUPÉ - Le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud

Toutes les infos sur GROUPÉ - Le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud

Plus d'info

Le Blogue Économique

Des vignerons en colère, LCN, 12 octobre 2009

Des vignerons en colère LCN, 12 octobre 2009 Des vignerons en colère C’est bien connu, les Québécois aiment le vin et en consomment quand même… Pour écouter: www.tvanouvelles.ca/2009/10/12/des-vignerons-en-colere

Les 10 bières belges essentielles, mais non vendues à la SAQ

La Belgique possède une richesse brassicole inouïe, avec plus de 800 bières différentes (1000 précise même une Belge en stage au Québec). Outre cette diversité inégalée dans le monde, le plat pays se distingue par des bières très harmonieuses, longues en bouche, amenant au palais toute une gamme de tonalités différentes. C’est en Belgique qu’on apprend qu’une bière peut se boire en apéritif, au repas ou en digestif, selon le type de bière et de repas. On choisira pour l’apéritif une vieille gueuze dont le goût acidulé réveillera les papilles gustatives avant le repas. Pour le plat principal, on accompagnera un ragoût ou un poulet rôti avec une bière brune légèrement caramélisée. Et on clôt le tout avec une bière trappiste dont on prendra soin d’apprécier toutes les nuances. Dans le cas des bières belges distribuées dans le réseau SAQ, l’absence de diversité est encore plus évidente. On y retrouve qu’une courte sélection de 13 bières belges (voir ci-dessous). La plupart de ses bières méritent un déplacement à votre succursale SAQ, notamment la Orval (bière trappiste au goût d’épices), la Duvel, la Blanche de Bruxelles et la Karmeliet. Mais c’est encore bien peu pour apprécier dans toute sa diversité les extraordinaires bières belges. Voici donc une liste indicative de 10 bières belges essentielles non vendues à la SAQ: Gueuze Cantillon : la gueuze est considérée comme le champagne de la bière. Gueuze Trois Fontaines : une autre excellente gueuze. Kriek Boon : bière élaborée avec des griottes (cerises) de Bruxelles. Attention : pour obtenir une vraie Kriek, le fruit doit fermenter avec la bière, ce qui est le cas de la Boon. Pas d’addition de sirop de cerise SVP!!! Blanche de Namur : une vraie blanche, avec un côté légèrement épicé. Trappiste Rochefort : en Belgique, il y a 6 bières possédant l’appellation  » trappiste « , c’est-à-dire des bières d’Abbaye élaborées par des moines suivant des recettes ancestrales. Trappiste Westmalle : une autre très grande dame des bières trappistes. On peut en trouver à la LCBO en Ontario. St-Feuillien blonde : délicieuse bière d’Abbaye, très aromatisée. Brugge Triple : bière dorée à 8,2 % d’alcool, très harmonieuse. Kwak : bière ambrée au goût caramélisé. Cette bière est habituellement servie en Belgique dans des verres assez particuliers. La queue de charrue : bière brune aigre-douce, à la flamande.   Où sont les bières? Comment avoir accès à toute cette diversité brassicole belge? Hors SAQ, point de salut? Pas tout à fait. Il existe des agences spécialisées qui font de l’importation de bières belges au Québec. Mais c’est compliqué et coûteux. Attendez-vous à payer environ 100$ pour une caisse de 24 bières, plus 7 $ en frais d’administration par caisse. Ceci revient à 4,45 $ par bière. C’est pas si cher, vous me direz. Mais attention : il faut commander par caisse entière. Vous vous retrouverez à payer 100 $ pour 24 bières identiques. Moi qui aime la diversité, je préfère dépenser 100 $ pour 24 bières différentes!!! Donc, pour pouvoir avoir trois bières belges différentes, il faut plutôt débourser 300 $!! Ensuite, ces agences regroupent les commandes de plusieurs clients à des dates précises. Il vous faut donc attendre que l’agence ait suffisamment de clients pour que la commande soit envoyée. Enfin, à partir du jour de la commande, il faut compter 6 à 7 mois pour recevoir votre bière, merci aux tracasseries administratives de la SAQ. On se penserait dans un régime soviétique! Quelle est exactement la raison d’État qui nous empêche de commander des bières belges sans tracas au Québec en 2009?  Terrorisme? Protection alimentaire? Dumping économique? Ah, oui. Le monopole est ou n’est pas. Sélection des bières belges à la SAQ (au 8 septembre 2009) Blanche de Bruxelles Chimay Trappistes Delirium Tremens Duchesse de Bourgogne Duvel Floreffe Double et Floreffe Triple Karmeliet Tripel La Chouffe Maredsous et Maredsous Triple Moinette Blonde Orval Vieille Provision Saison Dupont Mort Subite Framboise et Mort Subite Kriek

Projets en cours

L’attraction de la main-d’oeuvre, marketing territorial et développement régional

Pénuries de main-d’oeuvre et marketing territorial: les facteurs d’attraction de la Mauricie

Pour lire le rapport complet

Les facteurs d’attraction de la main-d’œuvre en Mauricie

Factreurs d'attraction de la Mauricie

Pour visionner la présentation Powerpoint

Facteurs attraction en Mauricie (8 avril 2019)

Facteurs attraction en Mauricie (8 avril 2019)

 

Ma présentation à la Chambre de commerce et de l’industrie de Rimouski-NeigetteMa présentation à St Pascal (Comité emploi local de la MRC du Kamouraska)
Le orgware, le développement régional et l'attraction de la main-d'oeuvre (Rimouski)Le orgware, le développement régional et l'attraction de la main-d'oeuvre (Saint-Pascal)

Cliquez sur l'image pour obtenir la présentation.

Le développement économique régional au Québec : une réflexion sur le «orgware»

 

https://forumqc.quebec/textes/le-developpement-economique-regional-au-quebec-une-reflexion-sur-le-orgware

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

Ma présentation au colloque Les Arts et la Ville sur l'impact des arts et de la culture sur le développement socio-économique des régions.

Présentation Powerpoint, cliquez ici: Culture et développement économique (Juin 2017).

La culture et les arts: Vecteurs de développement et de diversification économique

Fréquentation des arts et culture des étudiants de l'UQTR en MauricieLes professeurs de l’UQTR Frédéric Laurin (finance et économie) et Jason Luckerhoff (Lettres et communication sociale) mènent une enquête sur les habitudes de fréquentation des arts et de la culture des étudiants de l’UQTR en Mauricie.

Source: blogue.uqtr.ca/2018/03/15/etudiants-de-luqtr-contribuez-au-developpement-des-arts-et-de-la-culture-en-mauricie/

 

Distribution des vins et des alcools au Québec

Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec
Une Libéralisation partielle du marché: Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec

Présentation Powerpoint, cliquez ici: Diversité, Qualité et Accessibilité au Québec.

Page Couverture Réduite Image

Notre étude sur le monopole de la distribution des vins et des alcools au Québec, avec le chroniqueur de vin Yves Mailloux et l'économiste Paul Daniel Muller, cliquez ici: Monopole inc.

Quand le prix du pétrole a le rhume, le dollar canadien tousse!

Loonie

Quand le prix du pétrole a le rhume, le dollar canadien tousse! La présentation Powerpoint de ma conférence à la Semaine des sciences humaines du Cégep de Drummondville, cliquez ici: Prix du pétrole et dollar canadien.

GROUPÉ

GROUPÉ, le Partenariat économique Mauricie+Rive Sud, est un large regroupement d'entreprises (plus de 80 leaders d'affaires à ce jour) afin de contribuer à la diversification et au développement économique.

Pour se faire, GROUPÉ favorise la mobilisation des entrepreneurs afin qu’ils développent des projets d’affaires répondant à des problématiques ou à des opportunités communes.

www.groupe-pe.org

Mes vidéos

Ouvrir le marché des vins et alcools du Québec: retombées économiques.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=IOUAKnM7-tE[/embedyt]

Devine qui vient souper? Les vins du Québec débarquent chez vous!

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=Z6alTpQEaX4[/embedyt]